L’élevage des poules présente de nombreux avantages, et tout le monde peut s’y lancer,  avec juste ce qu’il faut de volonté. C’est un élevage qui demande peu d’investissement en argent et en temps. Mais avant de vous lancer dans cette aventure, vous devriez d’abord identifier votre objectif, est ce pour produire du poulet  de chair ou pour produire des œufs ? Après, vous choisissez  les races en fonction de votre objectif.

Le premier avantage d’avoir des poules chez soi, c’est qu’elles fournissent des œufs frais et naturels gratuitement. On n’est plus obligé de mettre les œufs dans notre liste de courses, et cela permet de faire des économies. De plus, les légumes et les plantes de notre potager seront bien nourris grâce aux fientes de nos poules, qui s’avèrent  être une excellente source d’engrais naturels. L’un des grands avantages de cet élevage, c’est aussi que les poules sont faciles à élever, elles demandent peu d’entretien. En effet, elles mangent ce que les hommes peuvent manger, à l’exception de la viande bien évidemment.

Lorsque l’on se lance dans l’élevage de poules pour la production d’oeuf le moment que nous attendons le plus c’est la ponte. Cependant, il faut savoir que selon la race, l’âge de la première ponte des poules varie. Il en va de même pour la durée de leur ponte. Mais avant d’entrer sur le vif du sujet, il est essentiel de parler des différentes races des poules.

ponte des poules

Les différentes races de poules

En matière de ponte, les poules ne sont pas toutes égales. En effet, la quantité d’oeufs pondus par an varie essentiellement en fonction des races et de l’âge. C’est pourquoi, il faut connaitre les races pour pouvoir déterminer la productivité en oeufs par poule, chaque année.

Actuellement, on peut compter plus de 300 races de poules, et on peut les rassembler sous trois catégories : les races purement commerciales, les hybrides et les races locales. .

Les races commerciales ou industrielles

On peut répartir les races commerciales selon l’objectif de leur production :

  • la ponte d’oeufs. Cela concerne les pondeuses, des races légères qui sont élevées pour leurs oeufs.
  • la production de viande. Cela concerne les races dites plus lourdes : les poulets de chair
  • la production de viande et la ponte des oeufs à la fois. Cela concerne ici les races mixtes.

Les races hybrides

Les poules de races hybrides sont issues de plusieurs croisements, c’est à dire qu’elles ne sont pas des races fixées. Elles sont réputées pour pondre une grande quantité d’oeufs.

Du fait de leur petite taille, leurs besoins en nourriture sont moindres. Les races hybrides sont des pondeuses rentables et fournissent relativement peu de chair à la fin de leur période de ponte. Elles conviennent alors à une production mixte.

Les races locales

Les poules de races locales ou de races anciennes portent généralement le nom de leur région ou bien leur ville d’origine. Ce sont des poules plus rustiques que les autres races. En effet, elles sont moins sensibles aux maladies et mieux adaptées aux contextes locaux.

Ce qu’il faut savoir sur les poules

Bien qu’il y ait plusieurs races de poules et que chacune d’elle ait ses propres caractéristiques, il y a quelques points communs entre toutes les races. Et si le but est d’avoir une productivité importante en oeufs, il faut avant tout prendre soin de ses volailles. Ainsi vous devriez connaitre que pour améliorer la ponte des poules :

  • Les poules aiment la compagnie, elles ne peuvent pas rester seules. Vous devez en élever au moins deux pour garantir leur bien-être.
  • Il leur faut aussi un large espace afin qu’elles puissent vivre en bonne santé. Un espace où elles peuvent gambader et se nourrir d’insectes.
  • Les poules ne peuvent pas supporter le bruit. Il est indispensable de mettre votre poulailler dans un endroit calme, loin de toutes sortes de nuisances sonores.
  • L’une de leurs principales caractéristiques,  c’est leur façon de dormir : perchées. Dans ce cas, votre poulailler doit comporter un pondoir ou un perchoir.
  • Le poulailler doit être nettoyé soigneusement et régulièrement, afin d’éviter la prolifération des bactéries et des parasites, conduisant à des maladies qui peuvent contaminer vos poules.
  • Pour assurer des œufs à la coquille solide, vous devez bien nourrir vos poules. Leur abreuvoir doit toujours être rempli d’eau propre, et leur mangeoire d’un mélange complet de graines.

Vous voulez devenir un expert de l’élevage de poules ?

Optez pour le guide pratique pour élever des poules dans son jardin :

la référence en la matière !

guide élever des poules dans son jardin

 

Sur le même thème :

alimentation des poules

Alimentation des poules : mais que mangent les poules ?

calories dans un oeuf

Combien de calories dans un oeuf ?

Comment empêcher une poule de couver ?

entretenir un poulaillerComment entretenir et nettoyer un poulailler ?

construire un poulailler maison

Construire un poulailler maison : mode d’emploi

durée de vie d'une poule

Durée de vie d’une poule : quelle est l’espérance de vie d’une poule ?

huile de cade poule

Huile de cade pour poules : quand et comment l’utiliser ?

poux rouges

Les poux rouges : la maladie des poules

nom de poules

Nom de poule : 100 idées de nom de poule

à quel âge pond une poule

A quel âge pond une poule ?

combien de temps pond une poule

Combien de temps pond une poule ?

ponte des poules

Ponte des poules : tout ce que vous devez savoir

prédateur poule

Prédateurs des poules : comment les arrêter ?

avoir des poules contraintes

7 inconvénients d’avoir des poules chez soi (et 7 solutions)