La couveuse automatique est un appareil permettant à un propriétaire de poulailler d’obtenir des poussins. Il s’agit d’un outil qui peut se montrer indispensable et qu’il faut donc choisir avec soin. La couveuse vous permettra de donner naissance à des poussins et ainsi, enrichir votre poulailler !

Le rôle de la couveuse automatique

Les couveuses à œufs peuvent aussi être appelées « incubateurs à œufs ». Elles permettent de couver des œufs de poules fécondés dans le but de donner naissance à des poussins dans le cadre d’un élevage privé ou professionnel.

couveuse automatique

Couveuse automatique Befield

La période de couvaison

En règle générale, une poule pond en moyenne un œuf par jour. Elle patiente une dizaine de jours avant de le couver. La couvaison est un processus naturel qui dure vingt et un jours et qui permet aux embryons de se développer dans les œufs. Si la plupart des poules couvent d’elles-mêmes leurs œufs, certaines décident de ne pas le faire. Pour que le poussin puisse voir le jour, il faut alors avoir recours à une couveuse artificielle. Elle place les œufs sous l’effet d’une lampe chauffante qui reproduit fidèlement la chaleur d’une poule en couvaison.

Avoir recours à une couveuse automatique permet d’obtenir un très bon taux d’éclosion. En effet, celui-ci s’approche très souvent de 100 % si l’appareil est performant et bien réglé. Il faut savoir qu’il existe différents modèles de couveuses : certains sont destinés aux œufs de poules, tandis que d’autres se destinent à la couvaison d’œufs de caille, de canard, de faisans, de perdrix, d’oies ou encore de pintades.

Les différents types d’incubateurs à œufs

Comme pour beaucoup d’autres accessoires destinés aux poulaillers, la couveuse automatique est proposée dans de nombreux modèles. Leurs fonctions et leurs prix permettent de les distinguer.

La couveuse automatique

La couveuse automatique a été pensée en fonction des besoins des éleveurs professionnels, mais elle peut tout à fait être utilisée par un éleveur particulier. Les couveuses automatiques pas chères sont idéales pour les débutants.

Plusieurs modèles sont disponibles. Certaines couveuses proposent une capacité de douze œufs, tandis que d’autres peuvent en accueillir quatre-vingt-seize. Bien sûr, le prix de la couveuse ne sera pas le même en fonction de ce critère.

Les incubateurs à œufs automatiques facilitent énormément le travail de l’éleveur. Ils retournent les œufs de manière automatique donc, mais bénéficient aussi d’un thermostat précis et d’une grille pour y déposer les œufs avant l’éclosion. De plus, les couveuses automatiques sont équipées d’une très bonne répartition de la chaleur, de plusieurs bacs pour accueillir les œufs et d’un taux d’humidité parfaitement maîtrisé. Enfin, les appareils sont dotés de douches extérieures permettant de remplir les bacs à eau sans ouvrir l’incubateur et ne pas perturber la couvaison. Certains autres modèles sont dotés de fonctions supplémentaires. La couveuse pas chère disposera de fonctions basiques tandis que les plus coûteuses seront évidemment plus complètes.

Les couveuses manuelles et semi-automatiques

couveuse manuelle

Couveuse manuelle Brinsea 10 oeufs

S’il existe des couveuses automatiques, il en existe d’autres qui peuvent être semi-automatiques ou manuelles. La couveuse manuelle est simple, dotée d’un prix abordable et adaptée aux éleveurs débutants. Le retournement des œufs doit alors se faire manuellement. Les couveuses semi-automatiques sont un bon compromis et sont généralement préconfigurées. Elles sont donc un peu plus précises que les couveuses manuelles.

Utiliser une couveuse automatique

Utiliser une couveuse automatique n’est pas très compliqué notamment si on dispose des instructions du fabricant. Dès lors que les premiers poussins sont nés, le principe reste le même à chaque cycle d’incubation suivant.

Les fonctions de base d’une couveuse automatique

Une bonne couveuse automatique devra être en mesure de respecter scrupuleusement plusieurs critères et consignes d’utilisation. Il vous faudra vous assurer de ses capacités lors de l’achat. Ainsi, la couveuse automatique doit pouvoir moduler le taux d’humidité en fonction du moment de la couvaison. Elle doit aussi être équipée d’un thermostat précis et d’une bonne ventilation. Enfin, la méthode de retournement de l’œuf est très importante tout comme la facilité d’entretien de l’appareil. La présence et la facilité d’utilisation de ces fonctions vous aiguillent sur la qualité de l’appareil.

Quels œufs placer en couveuse automatique ?

Pour obtenir des poussins, il vous faudra ramasser quotidiennement les œufs pondus par vos poules. Ensuite, stockez-les dans un endroit frais, aéré et humide en les plaçant dans une position couchée. Pour éviter que l’embryon ne se colle à la membrane, il faut les tourner de 180° environ, à raison de deux fois par jour. C’est ici que les couveuses automatiques deviennent plus intéressantes que les manuelles : elles retournent les œufs sans votre intervention durant les vingt et un jours que dure la couvaison. Les œufs peuvent être stockés pendant sept jours avant d’être mis en couveuse. Respecter cette durée vous permet de ne pas compromettre le taux d’éclosion.

Pour choisir les œufs, privilégiez ceux qui sont de tailles égales et qui pèsent entre 52 et 75 grammes en moyenne. Ils devront avoir une couleur homogène ainsi qu’une coquille parfaitement lisse. Les œufs trop sales ou fêlés ne pourront être conservés. Avant de les placer en couveuse, brossez-les avec délicatesse et disposez-les sur le côté, à plat ou avec la pointe en bas.

Entretenir la couveuse automatique

Comme tous les autres accessoires dédiés aux poules et aux animaux en général, l’incubateur à œufs doit être entretenu. Il en a va de la santé et du bien-être des poussins. Après chaque cycle d’incubation, l’appareil doit donc être nettoyé et désinfecté.

Pour cela, il faut le débarrasser de la poussière et du duvet généré par les naissances. Ensuite, il est nécessaire de nettoyer les éléments avec de l’eau et un produit désinfectant adapté avant de faire sécher le tout. Enfin, les différents éléments peuvent ensuite être réassemblés et la couveuse sera prête pour accueillir des œufs pour un nouveau cycle d’incubation.

Le placement de la couveuse automatique

Que vous ayez choisi une couveuse pas chère ou investi dans un modèle plus haut de gamme, il vous faudra toujours la placer à l’abri des rayons du soleil. La température normale à l’intérieur d’une couveuse est de 37,5 °C. Il ne faut pas hésiter à l’allumer la veille pour que la température soit idéale le jour du dépôt des œufs.

Selon le type de couveuse, cette température peut varier. Il est indispensable de bien la régler. Par exemple, une couveuse automatique dotée d’une ventilation dynamique parviendra sans problème à maintenir cette température tandis qu’une couveuse sans ventilateur peut afficher une température variable entre 36 et 45 °C.

Durant la couvaison, il faut prendre soin de vérifier que la température est toujours idéale afin d’opérer à des réglages si nécessaire. Pour les effectuer, il faudra se référer aux consignes du fabricant.

Le prix d’une couveuse automatique

Selon les modèles, le prix de la couveuse automatique peut énormément varier. De ce fait, ce sont les options qui définissent la qualité de l’appareil et son coût. Une couveuse automatique peut être vendue entre 100 et 800 euros. Bien sûr, ces prix ne sont que des moyennes. Il existe des couveuses automatiques pas chères tout comme on peut en trouver de bien plus onéreuses.

mini incubateur oeufs

Mini incubateur à oeufs Shining Star

Le choix de la couveuse dépend de la taille du poulailler. Il est effectivement peu utile d’investir dans une machine dotée d’une énorme capacité si l’objectif est d’élever seulement quelques poussins. Quoi qu’il en soit, une machine de qualité et respectant les besoins des œufs à couver vous permettra toujours de donner naissance à des poussins.

 

 

Sur le même thème :

Abreuvoir volailleAbreuvoir à poule, comment le choisir

 

parc a pouleGrillage à poule : l’indispensable protection

 

Mangeoire à poule : comment la choisir

 

pondoir poulailler semi automatique

Pondoir à poules : pour avoir de bons œufs !