Votre poule a soudainement changé de comportement : généralement plus docile, ne sortant que pour manger ou boire, montrant des signes d’agression envers ses congénères, allongée dans le poulailler pendant une longue période. De plus, votre volaille pousse un gloussement étrange et monotone, et lorsque vous vous approchez de la volaille, ses plumes sont hérissées. Ici, il est clair que la période de couvaison a commencé.

Voulez-vous l’empêcher de le faire ? Ne vous inquiétez pas, car dans cet article, vous apprendrez tout sur ce problème de couvaison pour rien qui se produit souvent dans les élevages familiaux. Alors, comment empêcher une poule de couver ?

comment empêcher une poule de couver

Pour quelles raisons les poules couvent-elles inutilement ?

Avant tout, rien n’est plus naturel que les poules qui couvent. En passant, certaines poules ont une meilleure capacité de couvaison que d’autres. Quoi qu’il en soit, par instinct, celle-ci peut sentir le besoin de couver afin de donner naissance à un poussin (si l’œuf est fécondé).

Dans l’environnement naturel de la poule, en particulier chez son groupe, il y a toujours des femelles et des mâles pour préserver l’existence de l’espèce. Toutefois, dans une ferme, il se peut qu’il n’y ait pas de coq dans la basse-cour.

La poule survit comme si elle était logiquement fécondée par un coq et comme si elle était dans la nature. Voilà pourquoi la poule garde parfois l’automatisme de couver pour un oui ou pour un non. C’est un réflexe naturel.

La poule ne peut pas vraiment savoir si les œufs sont fécondés, alors elle commence à faire éclore des œufs non fécondés. Cet automatisme est si ancré chez certaines poules qu’elles peuvent très bien faire éclore les œufs de leurs congénères. 

En quoi consiste la couvaison chez une poule ?

Pour les poules, la couvaison est juste une minuscule « assise » sur un œuf pour lui fournir la chaleur nécessaire au développement. S’il s’agit d’un œuf fécondé, il doit être chauffé pendant un certain temps pour éclore pour obtenir un poussin (pendant 21 jours). En revanche, s’il s’agit d’un œuf non fécondé, il n’est pas du tout nécessaire de le faire éclore, car il ne donnera jamais naissance à des poussins !

Ce qui est encore plus ennuyeux, c’est que même s’il ne semble pas y avoir d’œufs dans le nid, la poule peut encore couver. C’est même inutile. Par conséquent, il vaut mieux empêcher la poule de ne couver pour rien lorsqu’elle fait des couvées inutiles.

On va vous expliquer comment faire cela de manière très simple. Mais d’abord, il est important de dire pourquoi vous devez empêcher les poules de couver pour rien.

Pour quelle raison empêcher une poule de couver inutilement ?

Pour rappel, il faut environ 21 jours pour les œufs d’une poule éclose (lorsque l’œuf est fécondé). Le plus inquiétant est que pendant le processus de couvaison, les poules ne quitteront leur nid que pour trouver de la nourriture ou faire ses besoins. Par conséquent, elle peut généralement quitter le poulailler pendant 10 à 30 minutes. Si les œufs ne sont pas fécondés ou s’il n’y a pas du tout d’œufs dans le nid, la couvaison peut être risquée.

La couvaison peut occasionner des problèmes à la fois pour vous et pour la poule. Cela est embêtant parce que vous voulez obtenir des œufs. Dans le même temps, la poule peut accaparer le pondoir et ennuyer ses amis.

Plus important encore, le problème de la poule est principalement parce qu’elle n’a pas passé assez de temps à se promener dehors et à profiter du soleil ! Voilà pourquoi, il est préférable d’empêcher les poules de faire la couvaison pour rien.

Quelle est la meilleure solution pour empêcher une poule de couver ?

Le moyen le plus doux et le plus simple de stopper une poule qui couve pour rien est de retirer la poule de la zone de couvaison pendant seulement 48 heures. Les poules couveuses ne sont pas faciles à déranger. Le meilleur moyen est de la laisser sortir manger ou faire ses besoins, et en profiter pour la dissocier. En règle générale, dès qu’elle est isolée, elle devrait logiquement cesser de couver. Pour cela, vous pouvez bien l’installer dans une enceinte métallique isolée assez loin des poulaillers ordinaires.

Vous devez savoir qu’en termes d’enclos les grillages sont excellents pour mettre à l’écart les poules en mauvaise couvaison. C’est d’ailleurs la même chose pour les cocottes qui viennent d’arriver dans le groupe, susceptibles de porter des maladies. Pensez à laisser suffisamment d’eau, de nourriture et de litière pour les poules en quarantaine pour assurer leur confort. Dès lors que la poule est têtue pendant le processus d’éclosion, elle continuera à se coucher. Lorsque la poule se retourne et commence à se tenir debout dans la cage, conduisant ainsi ses affaires normalement, cela signifie que la couvaison est terminée.

grillage poule

Grillage à poule ID Market

Ou vous pouvez la confiner dans une volière suffisamment large pour qu’elle se sente à l’aise en lui approvisionnant du foin, des graines et de l’eau. Abritez la volière avec une bâche, une toile ou des planches, surtout le soir après la tombée de la nuit. Afin de maintenir une hygiène de base, vous devez nettoyer la volière tous les jours et déposer de la paille fraîche quotidiennement. Mais elle sera toujours confinée du monde, privée de ses amies à plumes.

Dernière option, dernier recours : vous pouvez attacher votre gallinacée à une corde solide, fixée à un tronc d’arbre. Le but est bien sûr de l’empêcher de se mélanger aux autres poules. De cette façon, votre poule peut se promener dans un petit espace extérieur, picorer l’herbe à volonté, tout en observant d’autres poules dans l’ombre lointaine.

Quand mettre fin à la couvade de ma poule ?

Elle éprouvera sans doute une certaine solitude mais il faut la libérer du désir de couver. D’ailleurs, celle-ci n’est pas de bon ménage pour d’autres poules en pleine forme. Plutôt irascible, il est préférable de l’aider à retrouver la paix pour ne pas déranger tout le poulailler.

Même si vous aimez votre poule, il ne faut pas succomber à la tentation de la libérer trop tôt ! Cette quarantaine « obligatoire » prend au moins 48 heures pour prendre effet. Faites très attention à elle et vous constaterez qu’elle finira par se calmer d’elle-même. Au début, elle a tendance à s’allonger, puis progressivement, vous l’apercevrez lever ses pattes et vaquer à ses occupations.

Quand la poule va-t-elle se remettre à pondre ? 

Si tout se passe bien, les poules doivent recommencer à pondre dans les deux semaines suivant l’isolement. Cela dit, on tient à vous avertir qu’elle pourrait recommencer à couver quelques semaines plus tard. Les poules qui éclosent des œufs fécondés (pour obtenir des poussins) ne pondent plus d’œufs pendant la période d’éclosion et dans les trois mois suivant l’éclosion des poussins. Vous devez choisir entre des œufs comestibles non fécondés et de beaux petits poussins !

Quels sont les signes montrant que la poule est sur le point de couver ?

Heureusement, il est facile de découvrir une poule qui est en voie de commencer à couver.

Voici certains signes qui peuvent vous aider à identifier qu’une poule s’apprête à couver :

  • Le cri de la poule est différent
  • Lorsqu’il s’agit d’œufs (ou de nids), elle devient très protectrice et possessive
  • Même si la poule ne doit pas pondre d’œufs, elle restera assise sur le nid
  • Elle s’est soudainement arrêtée de pondre
  • En général, la poule a changé de comportement
  • Elle peut attraper de la fièvre et sa température est élevée

Est-il possible qu’une poule ponde tout en couvant ?

empecher poule couver

La réponse est négative, c’est vraiment impossible que les poules pondent durant la couvaison. Comme on l’a dit ci-dessus, certaines espèces couvent tandis que d’autres le font beaucoup moins. Quoi qu’il en soit, les poules ne pondent pas à la demande !

À quel moment une poule est-elle plus susceptible de couver ?

Les oeufs éclosent particulièrement au printemps, car cette période est le meilleur moment pour élever des poussins. En d’autres termes, même si la poule est encore froide, elle peut commencer à se reproduire tôt dans la saison.

Quelles sont les conséquences d’une couvaison inutile ?

Lorsque la poule couve pour rien, le risque principal auquel celle-ci est confrontée est qu’elle devienne faible car elle mange très peu durant la période de couvaison. Si le poulailler est également très chaud en été, cela peut être très risqué pour sa santé. Il n’est pas recommandé de laisser une poule couver pour rien. D’ailleurs, la poule ne se fatigue pas pour rien. Les poules peuvent perdre jusqu’à 20 % de leur poids corporel. Pour aggraver les choses, dans les situations les plus tenaces, la poule peut rester dans cet état pendant plusieurs semaines et parfois même mourir. En effet, dans ce cas extrême, la poule attend l’arrivée d’un poussin qui n’apparaîtra jamais, car l’œuf n’est pas fécondé par le coq.

Quelle est la fréquence annuelle de couvaison chez une poule ?

Cela découle de nombreux paramètres, tels que la race de la poule. Certaines poules peuvent couver deux fois par an, tandis que d’autres peuvent ne jamais le faire. Lorsque la poule couve au moins 3 fois par an, elle peut être considérée comme une bonne reproductrice.

Ce qu’il faut retenir

L’étude sur la couvaison chez une poule est un sujet très intéressant qui nous apprend énormément de choses sur ce type de volaille. Pour vous rappeler les grandes lignes de cet article, voici un résumé de ce qu’il faut retenir en ce qui concerne la couvaison chez une poule et les manières de l’empêcher de couver inutilement.

La couvaison est naturelle chez les poules même lorsqu’il s’agit d’une couvaison inutile. Selon certains paramètres comme la race par exemple, certaines poules peuvent se reproduire plus fréquemment que d’autres. Il peut parfois arriver qu’une poule puisse tenter de faire éclore un œuf qui n’a jamais été fécondé, un œuf qui ne produira jamais de poussin. Elles peuvent également couver même s’il n’y a aucun œuf dans le nid. Pour empêcher une poule de couver, elle doit être isolée. Plusieurs signes peuvent vous signaler qu’une poule s’apprête à couver. Sachez également que la poule ne peut pas couver et pondre des œufs en même temps.

Afin de garder la poule en bonne santé, il est préférable d’éviter que les couvaisons inutiles pour éviter une fatigue inutile, déranger ses amis et la priver d’œufs frais ! N’oubliez pas non plus qu’il vaut mieux éviter de pousser de force les poules hors de leur maison. Vous pourriez risquer un sérieux coup de bec ! Pour la même raison, n’essayez pas de percer l’œuf pendant l’incubation… La meilleure solution est d’attendre qu’elle quitte le poulailler pour récupérer les œufs (le cas échéant), puis d’isoler la poule têtue.

Sur le même thème :

alimentation des poules

Alimentation des poules : mais que mangent les poules ?

calories dans un oeuf

Combien de calories dans un oeuf ?

entretenir un poulaillerComment entretenir et nettoyer un poulailler ?

construire un poulailler maison

Construire un poulailler maison : mode d’emploi

durée de vie d'une poule

Durée de vie d’une poule : quelle est l’espérance de vie d’une poule ?

huile de cade poule

Huile de cade pour poules : quand et comment l’utiliser ?

poux rouges

Les poux rouges : la maladie des poules

nom de poules

Nom de poule : 100 idées de nom de poule

ponte des poules

Ponte des poules : tout ce que vous devez savoir

prédateur poule

Prédateurs des poules : comment les arrêter ?

avoir des poules contraintes

7 inconvénients d’avoir des poules chez soi (et 7 solutions)