Pour être en bonne santé, il n’y a rien de mieux que de manger de manière saine et équilibrée. Parmi les aliments riches en protéine et en nutriments essentiels, nous pouvons citer l’œuf de poule et la viande de poulet. Cependant, avec la hausse de la demande, il faudrait augmenter le nombre d’œufs à produire. Pour avoir des œufs en quantité, le mieux est d’élever des poules pondeuses. Cependant, pour qu’une poule puisse pondre des œufs de qualité et en quantité, vous devez l’élever de la bonne manière.

Dans cet article, nous allons balayer les informations essentielles à connaître sur l’élevage de poules pondeuses. Pour cela, nous allons commencer par voir ce qu’est plus particulièrement une poule pondeuse. Nous allons par la suite voir l’état du marché de l’œuf en France. De plus, vous allez découvrir les différents systèmes d’élevage de poules pondeuses. Nous allons également voir les étapes à suivre pour monter correctement un élevage de poules pondeuses.

élever des poules pondeuses

Qu’est-ce qu’une poule pondeuse ?

Provenant du sous-continent indien, la poule est issue d’un oiseau de bois de petite taille. Elle possède les mêmes comportements naturels que la plupart des oiseaux. C’est-à-dire gratter et becqueter le sol pour trouver des graines ou des insectes à manger. Comme les autres volailles, elle se perche pour se sentir en sécurité.

Il existe plusieurs races de poules comme la Bourbonnaise, la Bresse-Gauloise, la Géline de Touraine, la poule Rousse, etc. Certaines races peuvent pondre plus d’œufs que d’autres. Comme son nom l’indique, une poule pondeuse est une poule provenant d’une lignée spéciale qui produit des œufs en grande quantité pour être consommés par les hommes. Une bonne poule pondeuse est capable de pondre plus de 200 œufs par an les premières années !

Par rapport aux autres variétés de poules, les pondeuses n’ont pas besoin de coq pour produire des œufs. En effet, les services du coq sont utiles uniquement pour féconder les œufs et donc pour avoir des poussins. Autrement dit, si vous voulez élever des poules uniquement pour avoir des œufs et non des poussins, vous n’aurez pas besoin d’un mâle.

Quelques chiffres concernant le marché de l’œuf en France

Les Français aiment bien manger des œufs. D’ailleurs, la France se place à la première position des pays producteurs d’œufs en Europe. Selon les statistiques, l’hexagone produit annuellement plus de 14 milliards d’œufs. Un consommateur français consomme en une année 220 œufs non transformés (œufs en coquille).

D’une manière générale, 14 % des œufs disponibles sur le marché proviennent de poules pondeuses bio. De même, 14 % sont issus des poules pondeuses ayant un label rouge. 32 % proviennent de l’élevage en plein air tandis que les œufs standards représentent plus de la moitié du marché en général.

C’est surtout dans les grandes surfaces que les consommateurs se procurent leurs œufs. Cependant, il existe tout de même un petit nombre de personnes qui achètent les œufs directement aux producteurs. En général, les consommateurs choisissent les œufs en fonction de son origine, du mode d’élevage des poules, de la date de ponte, etc.

Les différents systèmes d’élevage de poules pondeuses

Au fil des années, les méthodes d’élevage des poules pondeuses n’ont cessé d’évoluer. Auparavant, les poules étaient souvent élevées en plein air. Mais avec le temps, d’autres systèmes d’élevage ont fait leur apparition.

Le système d’élevage dans des cages

élever des poules

Ce système d’élevage de poules permet d’accroître de manière considérable le rendement de votre activité. Il a entre autres pour avantage de ne pas avoir de ponte au sol. Les cages permettent effectivement d’enlever plus facilement les fientes et de récolter plus facilement les œufs pondus. Le système de cage permet donc une bonne condition d’hygiène des poules.

Lorsque les poules sont dans leurs cages, elles sont divisées en plusieurs sous-groupes (12 à 60 poules). Notons que depuis 2012, la loi interdit les cages traditionnelles, mais accepte tout de même les cages de type aménagées. Pour information une cage aménagée devra intégrer un nid artificiel, un perchoir, un grattoir et une aire de picotage.

Le système d’élevage au sol

Avec ce système d’élevage, les poules ont l’opportunité de se déplacer en toute liberté au sol dans des bâtiments fermés. Elles sont libres de battre leurs ailes, de se poser sur une chose, de remuer la terre, etc. Cependant, elles n’ont pas le droit de sortir à l’extérieur. Ce type d’isolation a pour but d’éviter les poules à entrer en contact avec des bactéries qui pourraient avoir des impacts sur la qualité des œufs. Généralement, les poules élevées au sol n’ont pas la chance de voir la lumière du jour.

Par contre, elles bénéficient d’une lumière artificielle qui est allumée tous les jours pendant 14 h environ. Grâce au progrès technologique, ce système d’élevage peut désormais être contrôlé par ordinateur. Autrement dit, c’est l’ordinateur qui se charge de régler la température, la ventilation et l’intensité de la lumière dans le poulailler. Certaines poules ne peuvent effectivement pas survivre dans un endroit trop froid ou trop chaud.

Le système d’élevage en plein air

Avec ce système d’élevage, les poules sont libres de faire ce qu’elles veulent. Elles peuvent sortir à l’extérieur ou entrer dans leur poulailler selon leurs envies. Lorsque il fait jour, elles peuvent profiter du terrain extérieur qui est couvert partiellement de végétation. Les poules élevées en plein air ne sont pas stressées.

Elles pourront pratiquer leurs activités favorites comme le grattage et le picotage de sol. Grâce à cette pratique quotidienne, les poules auront l’opportunité de pondre des œufs de première qualité. Cependant, l’inconvénient de ce système d’élevage est qu’il faut surveiller constamment les poules. Elles peuvent entre autres être attaquées par des prédateurs, des parasites, etc.

Le système d’élevage biologique

élevage poules

Le système d’élevage biologique est à peu près le même que le système d’élevage en plein air. Cependant, avec ce type d’élevage, les poules peuvent accéder à l’extérieur et faire ce qu’elles veulent. Elles sont donc complètement épanouies. Parmi les nombreux modes de production, celui-ci est le plus respectueux de la nature. Les poules sont nourries par des aliments naturels (aucun engrais, pesticides et OGM).

Ces aliments sont généralement produits sur la ferme elle-même et doivent être capables de satisfaire les attentes des poules. Lorsqu’elles sont libres, elles peuvent se dépenser comme elles veulent. De ce fait, elles ont des muscles plus tonifiés et leur viande est à la fois tendre et savoureuse. Parmi tous les systèmes d’élevage, celui-ci est sans aucun doute le plus respectueux de l’environnement. Les fientes des poules sont utilisées comme engrais biologiques.

Le système d’élevage de type Label Rouge

Soucieux de développer un élevage de qualité et respectueux des traditions, les éleveurs ont décidé de créer ce système d’élevage en 1965. Les œufs Label Rouge sont donc en quelque sorte un gage de qualité. Les poules élevées de façon Label Rouge sont issues de races rustiques. Elles ont été sélectionnées pour la qualité de leur chair.

Elles vivent dans un terrain spacieux, avec beaucoup de végétation aux alentours. Autrement dit, elles peuvent manger des aliments riches en matière végétale. Ces aliments sont composés de céréales et de protéines. Par rapport aux autres types de poules, ceux qui ont un Label Rouge peuvent vivre plus longtemps. Jusqu’à aujourd’hui, les œufs Label Rouge sont considérés comme étant les meilleurs. Cependant, ils sont assez chers à l’achat.

Les étapes à suivre pour monter un élevage de poules pondeuses

Nombreuses sont les personnes qui veulent élever des poules pondeuses. Cela leur permettra entre autres de disposer en tout temps d’œufs frais et de première qualité à la maison. Certains individus comptent même faire de l’élevage une activité génératrice de revenus. C’est plutôt une bonne idée car les Français sont de gros consommateur d’œufs.

Il existe effectivement quelques étapes que vous devrez suivre si vous voulez monter correctement votre propre élevage de poules pondeuses. Avant de vous lancer dans l’élevage proprement dit, vous devez penser à suivre une formation en matière d’élevage de poules pondeuses. Pour cela, vous pourrez consulter les sites spécialisés dans le domaine.

Si vous comptez en faire une activité génératrice de revenus, vous devez réaliser une étude de marché. Cela vous permettra de connaitre la situation de l’offre et de la demande d’œufs sur le marché. Vous pourrez ainsi vous décider s’il est intéressant d’entrer sur le marché ou pas. Vous pourrez également choisir le type d’œufs qui est plus intéressant à vendre (plein air, bio, etc.).

Vous devrez par la suite identifier les fournisseurs en termes d’aliments, mais aussi en termes de matériaux pour la construction de votre poulailler. Lorsque ce sera fait, vous aurez à lister vos coûts de démarrage et vos coûts de fonctionnement. Vous devrez également établir votre plan financier.

Si vous n’avez pas les moyens, vous pourrez envisager de faire une demande de financement auprès de la Chambre d’agriculture. Une fois que vous aurez réussi à mettre en place votre plan financier et à trouver du financement, vous pourrez choisir un statut juridique agricole. Pensez également à élaborer des outils de communication avant de vous lancer dans la production.

Les éléments nécessaires pour élever des poules pondeuses chez soi

grand poulailler

Enclos pour poulailler 18 m² en acier galvanisé

Pour élever des poules pondeuses chez soi, vous devez entre autres disposer d’un terrain agricole adapté. Pour cela, nous vous conseillons de choisir un espace qui soit bien protégé en cas de vent fort ou d’intempéries. L’endroit devra également être à l’abri des éventuels prédateurs. Le poulailler devra disposer d’au moins deux zones.

C’est-à-dire une zone permettant aux poules de se balader et une zone leur permettant de dormir et de pondre des œufs. Pour ce qui est de la taille du poulailler, le mieux sera de disposer d’un bâtiment assez large. Si vous élevez vos poules en plein air, la densité idéale est de 9 poules au mètre carré. Elle est par contre de 6 poules au mètre carré pour un élevage de type bio. Dans un bâtiment, il ne devrait pas y avoir plus de 3000 poules.

N’oubliez pas d’équiper votre poulailler d’abreuvoirs, de mangeoires, de litières, de copeaux et de perchoirs. Pensez ensuite à trouver vos poules. Cependant, ne prenez pas n’importe quelle poule. Renseignez vous au préalable sur les meilleures races de poules pondeuses. Pour cela, vous pourrez par exemple demander l’avis des autres éleveurs ou assister à des foires agricoles.

À titre d’information, une bonne poule pondeuse devrait vous fournir annuellement 220 œufs ou plus. Toutefois, sa productivité pourra baisser au fil des années. Lorsque vous aurez trouvé vos poules, pensez à trouver un bon fournisseur d’aliments pour vos bêtes. En effet, une poule nourrie avec des aliments de qualités est susceptible de pondre des œufs de qualité et en grande quantité. Pour cela, nous vous recommandons de donner à vos poules des aliments diversifiés.

Dans l’idéal, une poule pondeuse devra consommer quotidiennement 130 g de nourritures et 200 ml d’eau. Vous devrez aussi consacrer du temps pour entretenir votre poulailler. Dans l’idéal, nettoyez le tous les 7 jours. Cela permettra à vos poulardes de toujours être au top de leur forme. Cela vous permettra également de les éloigner des bactéries et des parasites.

Est-ce rentable d’élever des poules pondeuses ?

Si vous avez l’intention d’élever des poules pondeuses et d’en faire votre activité principale, vous devez sûrement vous demander si cette activité est rentable. En effet, cela peut dépendre de nombreux paramètres. Elle dépend notamment de l’état du marché. Si le marché est par exemple déjà saturé et que vous avez beaucoup de concurrents, l’élevage pourrait ne pas être rentable pour vous.

La rentabilité pourra aussi dépendre de votre investissement initial, de l’envergure de votre poulailler, du prix total des aliments et des matériels, etc. Elle pourra également varier selon la qualité des œufs produits. En effet, plus vos poules produisent des œufs de qualité, plus il vous est possible de les vendre à prix élevé. Vous pourrez aussi vendre vos œufs un peu plus cher si vous les vendez directement aux consommateurs.

Sur le même thème :

alimentation des poules

Alimentation des poules : mais que mangent les poules ?

bicarbonate soude pouleBicarbonate de soude pour les poules : pour quoi faire ?

calories dans un oeuf

Combien de calories dans un oeuf ?

Comment empêcher une poule de couver ?

entretenir un poulaillerComment entretenir et nettoyer un poulailler ?

construire un poulailler maison

Construire un poulailler maison : mode d’emploi

durée de vie d'une poule

Durée de vie d’une poule : quelle est l’espérance de vie d’une poule ?

huile de cade poule

Huile de cade pour poules : quand et comment l’utiliser ?

poux rouges

Les poux rouges : la maladie des poules

nom de poules

Nom de poule : 100 idées de nom de poule

ponte des poules

Ponte des poules : tout ce que vous devez savoir

prédateur poule

Prédateurs des poules : comment les arrêter ?

avoir des poules contraintes

7 inconvénients d’avoir des poules chez soi (et 7 solutions)