Vous souhaitez installer un poulailler sur votre propriété et vous aimeriez le construire par vos propres moyens ? Rassurez-vous, fabriquer un poulailler est plus simple qu’il y paraît. Il suffit avant tout de suivre quelques indications. Découvrez comment faire un poulailler avec des matériaux simples à trouver et à assembler.

construire un poulailler maison

Construire un poulailler maison sur sa propriété

Il est tout à fait possible d’acheter un poulailler dans le commerce et de l’installer dans son jardin. Mais on peut aussi décider de le fabriquer soi-même.

Fabriquer un poulailler

Celles et ceux qui le souhaitent ont la possibilité d’installer un poulailler sur leur terrain. Il pourra servir à fabriquer ses propres œufs, ou à accueillir des poules d’ornement. Certains propriétaires de poulailler choisissent de les utiliser pour offrir une seconde vie aux poules issues des élevages industriels. Quelle que soit la raison, choisir de construire un poulailler maison chez soi est une grande décision qui nécessite la mise en place d’un plan.

Que dit la loi ?

Il est parfaitement légal de détenir des poules. Néanmoins, plusieurs conditions doivent être réunies pour cela. Les poules doivent être élevées dans un jardin, et au sein d’un poulailler qui n’excède pas vingt mètres carrés. Au-delà, il vous faudra demander un permis de construire auprès de la mairie.

Par ailleurs, il ne faut pas posséder plus de cinquante poules. Avec plus de cinq dizaines de gallinacés, votre poulailler sera assimilé à une exploitation agricole.

Enfin, il est important de respecter les règles de bon voisinage notamment encore ce qui concerne les odeurs et les nuisances sonores.

Les règles sont donc assez limitées et offrent une liberté de conception plutôt large aux propriétaires.

Construire un poulailler reste donc assez simple. Il faut néanmoins veiller à toujours respecter ces quelques principes.

 

Les critères pour construire son poulailler maison

Fabriquer un poulailler ne se fait pas au hasard. Il faut avant tout élaborer un plan pour le poulailler, et s’y tenir pour obtenir une structure fiable et idéalement pensée.

Les compétences nécessaires

Construire un poulailler n’exige pas de grandes compétences. Une simple prédisposition au bricolage suffit amplement. De plus, la construction de la structure se fait assez simplement lorsque l’on tient compte des besoins des poules. Il faut aussi prendre en considération les éléments essentiels à intégrer à leur logement. Le poulailler doit être aéré, résistant et facile d’entretien.

Le poulailler

Le poulailler va abriter les poules du mauvais temps, des intempéries et du soleil. Il doit donc être parfaitement solide. Mais aussi pratique. Cette condition fait écho à un double besoin : pour les poules qui vont y vivre et pour l’exploitant qui sera amené à s’en occuper de manière très régulière. Un poulailler doit donc être facile à entretenir et à nettoyer. Le bien-être des gallinacés en dépend. De plus, le ramassage des œufs doit se faire sans encombre. Pour cela, le poulailler doit être simple d’accès et bien pensé.

Le confort des poules

faire un poulailler maison

Lors de l’élaboration du plan pour construire un poulailler, le confort des poules doit être pris en compte. Cette considération porte essentiellement sur les nombreux accessoires indispensables du poulailler. Ils viennent meubler la structure et apportent du bien-être aux poules : abreuvoir, mangeoire, pondoir, nichoir, etc. Quelle que soit la taille du poulailler, ces éléments seront indispensables.

L’espace alloué aux poules

L’espace qui sera mis à disposition des poules doit absolument être pris en compte. Les normes sont établies de la sorte : un mètre carré correspond à une poule. Mais il est souvent plus opportun pour les gallinacés de disposer de deux mètres carrés chacune. En clair, les propriétaires qui souhaitent fabriquer un poulailler devront prévoir l’espace alloué en fonction du nombre de poules souhaité. Plus elles ont d’espace à leur disposition et plus elles seront épanouies. Et ce n’est pas tout. Les poules devront rester assez isolées des habitations voisines de manière à ne pas faire trop de bruit. Un bon entretien du poulailler limitera considérablement les mauvaises odeurs.

L’exposition à l’air et à la chaleur

Pour fabriquer un poulailler, il faut prendre en compte son degré d’exposition à l’air et à la chaleur. Un poulailler artisanal ne doit pas être constamment exposé au soleil et au vent. Il faut donc trouver un emplacement idéal dans le jardin, de manière à assurer le bien-être des poules et la durabilité de la structure.

 

Choisir les matériaux pour faire un poulailler

Le choix des matériaux dépend exclusivement de l’éleveur et de son terrain. S’il est possible de construire un poulailler avec des palettes, il est aussi possible de le faire avec du béton ou des parpaings. Les poulaillers préfabriqués sont généralement faits de plastique.

Le poulailler en palettes ou en bois

La construction d’un poulailler en palettes ou en bois offre plusieurs avantages. Le bois est un matériau isolant et écologique. Il est très facile à travailler contrairement aux autres matériaux. Le bois devra simplement être travaillé de manière à ne pas être nocif pour les poules. La température à l’intérieur de la structure doit donc être stable et équilibrée : pas trop froide ou trop chaude. Un simple isolant permettra aux poules de passer l’hiver au chaud dans un poulailler en palettes ou en bois.

Construire un poulailler avec des palettes permet aussi de le rendre plus mobile et de le démonter simplement si vous souhaitez arrêter l’élevage de poules.

Le poulailler en béton

Construire un poulailler maison en béton ou en parpaings demande de poser une charpente sur une structure résistante. Le béton à l’avantage d’être plus résistant et durable que le bois. Un poulailler en béton devra être équipé d’une ouverture afin de permettre son aération durant la période estivale. Cependant, construire un poulailler maison en béton demande plus de compétences à l’éleveur.
Le choix des matériaux principaux est une étape importante dans la construction du poulailler.

 

Établir le plan du poulailler

Établir un plan permet de ne pas se lancer à l’aveugle dans la construction du poulailler. Il permet de définir les emplacements des accessoires, mais aussi de prévoir le matériel nécessaire à la construction de la structure. Enfin, le plan pour construire un poulailler maison permet de visualiser les travaux finis et de corriger les erreurs en cours de route.

Deux solutions pour faire un plan de poulailler

L’éleveur peut choisir de prendre lui-même les mesures pour construire son poulailler maison. Il pourra aussi se tourner vers Internet et les livres sur le sujet. Quelle que soit l’option sélectionnée, trois paramètres doivent toujours être pris en compte : les dimensions, les ouvertures et la surface du poulailler.

Les dimensions

En ce qui concerne les dimensions et la surface, la superficie maximale est à envisager si l’éleveur prévoit de posséder plus de dix poules. De plus, la surface du poulailler et de leur terrain doit convenir au nombre de poules qui vont y vivre. Mais la hauteur est aussi importante : elle doit être choisie en partant du principe que la structure sera approchée de manière quotidienne pour le ramassage des œufs et le nettoyage.

Les ouvertures

fabriquer un poulailler maison

Construire un poulailler maison demande de prendre en compte les ouvertures de la structure. Le plan du poulailler doit donc comprendre plusieurs ouvertures permettant de simplifier l’entretien du poulailler, le ramassage des œufs et d’optimiser le bien-être des poules.

Une ventilation dotée d’un filet ou d’un grillage sera très appréciée les jours de fortes chaleurs.

Les éleveurs qui vivent dans des régions de basses altitudes pourront aussi construire leur poulailler maison sur pilotis de manière à prévenir les risques d’humidité lors des périodes de pluie.

D’autre part, les ouvertures ne doivent pas simplifier l’accès au poulailler pour les éventuels prédateurs (chats, renards et même chiens). Elles devront être placées de manière à empêcher l’accès à un animal tiers. Les ouvertures peuvent par exemple être placées non loin d’un mur afin de permettre uniquement aux poules d’y entrer.

 

Où placer les éléments indispensables du poulailler ?

Plusieurs éléments sont à mettre en place durant la construction du poulailler. Il faut prévoir leur emplacement dans les plans du poulailler, de manière à optimiser l’espace et améliorer le bien-être des poules. Le nombre d’accessoires sera défini en fonction du nombre de poules.

Le logement principal

Il s’agit de la maison des poules. Il faut prévoir de surélever le poulailler de manière à prévenir l’humidité et favoriser l’aération. Un poulailler en hauteur sera plus adapté aux poules, qui viendront s’y installer. Elles ont pour instinct de s’installer en hauteur pour se protéger de leurs prédateurs et des nuisibles. Il leur faut donc une pente douce et une trappe refermable. De plus, il faut prévoir de la paille notamment durant les saisons froides de manière à maintenir l’intérieur propre. Du foin pourra servir de litière qu’il faudra changer régulièrement.

Les accessoires de confort

La mangeoire est l’accessoire permettant d’accueillir la nourriture des poules. Elle doit être accessible des gallinacés et demeurer toujours propre. La mangeoire ne doit pas être placée sous les couchages ou les pondoirs, mais dans un coin dédié à l’abri des déjections.

D’autre part, l’abreuvoir est utilisé pour contenir de l’eau, un élément incontournable de la survie des poules. Il doit aussi être placé loin des pondoirs et des couchages afin d’éviter que les poules ne projettent leurs déjections dedans.

Le perchoir (ou nichoir) doit être à une hauteur de 40 et 70 centimètres au-dessus du sol. Enfin, les pondoirs facilitent la récolte des œufs. Ils devront être suffisants compte tenu du nombre de poules et ils seront placés de manière à optimiser l’espace disponible. Dans l’idéal, ils seront installés plus haut que les perchoirs.

Le grillage

Le grillage sert à éviter que les poules ne s’échappent dans la nature et soient blessées. Il sert aussi à éviter aux prédateurs de pénétrer dans le poulailler et de s’en prendre aux occupantes. Il doit donc être solidement fixé et suffisamment haut pour éviter qu’un animal ne saute par-dessus. Il doit entourer toute la surface extérieure destinée aux poules de manière très efficace.

 

Quelles poules acheter pour son poulailler ?

poules soie

Votre poulailler est déjà construit ou il est en voie de s’achever ? Il vous reste donc à accueillir vos poules. Mais il faut avant tout déterminer ce que vous comptez en faire. Aujourd’hui, il est très simple d’acheter des poussins ou des poules. Mais il faut avant tout choisir le type de poules à implanter dans le poulailler.

Poules pondeuses ou poules d’ornement ?

Les poules d’ornements sont des poules de compagnie qui pondent rarement des œufs et dont le prix peut varier en fonction des espèces. Les poules pondeuses, comme leur nom l’indique, ont pour vocation de pondre des œufs de manière très régulière. Elles sont grises tachetées et blanches. Ces poules peuvent être accompagnées d’un coq.

 

Pour conclure

Construire un poulailler maison n’est pas très compliqué. Il suffit alors de prendre tout en considération lors de l’élaboration du plan pour construire le poulailler : accessoires, ouvertures, grillage, entretien, ramassage des œufs, emplacements, matériaux, dimensions de la structure… À l’aide d’un plan bien élaboré, il est simple de fabriquer un poulailler soi-même.

 

Sur le même thème :

alimentation des poules

Alimentation des poules : mais que mangent les poules ?

 

Comment entretenir et nettoyer un poulailler ?

 

poux rouges

Les poux rouges : la maladie des poules