Bon nombre de personnes aiment consommer des œufs. Pourtant, la plupart d’entre elles ne connaissent pas le nombre de calories qu’ils renferment. Il s’agit d’un produit agricole, issu des volailles femelles de divers types d’élevage. Il peut être utilisé comme un simple aliment ou ingrédient d’une préparation culinaire. Pour pouvoir profiter de ses multiples vertus, cet article va vous parler des calories contenues dans un œuf. LA question est donc posée : combien de calories dans un oeuf ?

calories dans un oeuf

La valeur nutritionnelle d’un œuf

Les œufs de poule sont les plus utilisés. Il est également possible de consommer ceux des autres oiseaux tels que la caille, les oies, les canes, les autruches, etc…, mais plus rarement. Plusieurs pays adoptent actuellement en cuisine les œufs non fécondés, c’est-à-dire issus d’un élevage industriel où les coqs ne jouent pas leur rôle.

Un œuf se révèle peu calorique, mais hautement nutritif. Il renferme tous les nutriments requis pour le bienfait de l’organisme. En fait, ce produit dispose d’une quantité élevée en protéines hautement digestibles, très bénéfiques pour les enfants. Il fait partie des rares aliments riches en protéine complète. Sa concentration en acides aminés essentiels est aussi remarquable.

L’œuf est une véritable source de graisses digestes, de phospholipides, de cholestérol, d’acides gras saturés et insaturés. Il est riche en vitamines, sauf en vitamine C, en minéraux, en ubiquinone et en antioxydants comme le sélénium. Afin d’augmenter la digestibilité des protéines contenues dans le blanc d’œuf, il vaut mieux le manger cuit. La cuisson altère en fait ses inhibiteurs de protéases digestives, dont l’ovomucoïde et l’ovoinhibiteur. Par contre, cela réduit la valeur nutritionnelle du jaune d’œuf.

Les bienfaits de l’œuf dans l’alimentation

Mis à part ses richesses en éléments nutritifs, l’œuf est un produit très économique, ce qui le rend très utile pour réaliser une alimentation saine et équilibrée. Si vous disposez dans votre jardin d’un élevage, c’est encore plus intéressant ! En plus, il est extrêmement polyvalent pour générer de multiples bienfaits pour la santé en général.

L’abondance en protéine

Très riche en protéines, l’œuf se révèle être une excellente source d’énergie. Il se montre ainsi favorable au développement musculaire. C’est une alternative parfaite à la viande, qui est parfois trop chère. Consommer ce produit d’élevage au petit-déjeuner aide à perdre du poids en brûlant des calories durant la journée. Ses effets satiétogènes permettent d’apaiser la faim et d’empêcher les grignotages. Ses actions thermiques contribuent à l’élimination de la graisse.

La richesse en caroténoïdes

Le taux élevé de caroténoïdes dans le jaune d’œuf permet aux hommes de réduire environ 80 % des risques de dégénérescence maculaire sénile et environ 50 % de cataracte. Associés à d’autres nutriments essentiels comme la choline, les vitamines A, B et E, ces éléments aident à réduire les risques du cancer du sein.

La présence des minéraux et des oligo-éléments

Les œufs contiennent une multitude de minéraux (fer, phosphore, zinc, magnésium), de sélénium et d’antioxydants. À ceux-là s’ajoutent les oligo-éléments, dont l’iode, qui sont fondamentaux pour fabriquer les hormones thyroïdiennes. Ces aliments très riches permettent à cet effet de préserver la vitalité face à une carence en cas d’anémie ou de règles abondantes.

Les nombreuses vitamines

L’existence de nombreuses vitamines comme les vitamines A, B, E dans l’œuf est vitale pour avoir une bonne santé. En fait, la vitamine A rétinol est indispensable à la santé de l’œil. La vitamine B2 riboflavine consiste à convertir les aliments en énergie. La vitamine B12 ou cobalamine joue un rôle important pour la production des globules rouges. La vitamine E, connue également sous l’appellation « tocophérol » est antioxydante. Elle assure la protection des systèmes nerveux cardiovasculaire, favorise la fertilité et neutralise les radicaux libres pour lutter contre le vieillissement.

Les inconvénients de l’œuf

calorie dans un oeuf

Malgré ses nombreux avantages, l’œuf présente également un risque dans certains cas. Il fait polémique du fait de son apport calorique, sa quantité en éléments nutritifs, en vitamines et surtout le cholestérol.

Les risques d’allergène

L’œuf fait partie des principales causes d’allergie alimentaire, notamment chez les jeunes enfants. Le problème est lié à la réaction du système immunitaire due à l’ingestion des protéines qu’il renferme dont l’ovomucoïde, l’ovalbumine, l’ovotransferrine et le lysozyme. Chez les personnes atteintes du diabète, la consommation abusive des œufs, plus de 7 par semaine, pourrait entraîner une maladie cardio-vasculaire.

Et le cholestérol ?

Les jaunes d’œuf sont extrêmement riches en cholestérol, environ 1 085 mg pour 100 g d’œuf. Mais le problème est : est-il bon pour la santé ? À cause de cette teneur, les diététiciens déconseillent souvent la consommation de plus de 3 œufs de poule par semaine. Ce produit est considéré comme source de maladie coronarienne. Néanmoins, il influence légèrement le cholestérol sanguin. Il s’agit du bon cholestérol ou HDL, qui n’est certainement pas problématique pour la santé.

Les différents modes de préparation d’un œuf en cuisine

Il est possible d’intégrer les œufs dans l’alimentation au quotidien. Ils se mangent chauds ou froids, crus ou cuits et peuvent être préparés de différentes manières.

L’œuf cru

C’est mieux de manger l’œuf cru, à condition que le blanc soit cuit ou battu en neige. Sinon, le blanc d’œuf sera difficile à digérer du fait qu’il inclut une substance empêchant largement l’assimilation des protéines par le corps. Par contre, les protéines du jaune sont très favorables. Il peut être ajouté à un café, un yaourt ou tourné pour faire de la mayonnaise.

La cuisson à l’eau avec sa coquille

Cuit avec sa coquille dans l’eau bouillante, l’œuf peut avoir différentes formes. Parmi celles-ci, on peut citer :

  • L’œuf dur, le plus classique en cuisine. Il suffit de le laisser dans l’eau froide et attendre 10 minutes après l’ébullition pour solidifier le jaune. Il sera remis par la suite dans l’eau froide pour être écalé avant d’être dégusté.

  • L’œuf à la coque, qui est déposé directement dans l’eau en ébullition durant 3 minutes afin de garder le jaune, liquide et fluide. Il est dressé dans sa coquille et consommé immédiatement.

  • L’œuf mollet, qui est cuisiné de façon similaire à l’œuf à la coque, mais durant 5 minutes pour obtenir un jaune liquide et légèrement épaissi. Il sera mis après dans l’eau froide pour arrêter la cuisson et l’écaler facilement pour le déguster.

  • L’œuf gras cuit, c’est un mode de cuisson intermédiaire entre l’œuf dur et l’œuf mollet. Le blanc sera ainsi parfaitement cuit, mais le jaune bénéficie d’une consistance crémeuse.

La cuisson à l’eau sans la coquille

Il existe encore plusieurs autres modes de préparation de l’œuf dans l’eau. Cette fois-ci, on enlève sa coquille. Parmi les plus reconnus, on distingue :

  • L’œuf poché, qui est cuit durant 3 minutes dans une eau frémissante légèrement vinaigrée et non salée. L’œuf est cassé à l’avance dans un ramequin et versé directement dans l’eau en petit bouillon tout en formant le blanc en boule à l’aide d’une cuillère à soupe. Vous obtenez à l’intérieur un jaune liquide.

  • L’œuf filé ou le jaune filé, qui sert essentiellement à décorer une soupe, des omelettes ou des plats de pâtes. Pour ce faire, battez un mélange de jaunes d’œuf et d’œuf entiers et formez dans de l’eau bouillante des filaments en utilisant une poche à douille.

  • L’œuf brouillé, qui est une préparation d’œuf entier assaisonnée de sel et du poivre, cuit au bain-marie à température douce et montée en masse crémeuse via un fouet en y ajoutant du corps gras.

La cuisson à basse température

L’œuf parfait est cuit avec sa coquille durant au moins 45 minutes dans une eau à 65 °C, une température convenable pour garder son goût et sa texture soyeuse.

Les œufs hamine sont une spécialité de la communauté juive séfarade. Ils sont mijotés pendant 6 heures avec leur coquille dans de l’eau non bouillante, ce qui les rend très tendres et crémeux.

La cuisson à la vapeur

Les œufs à la vapeur sont des spécialités asiatiques. Ils sont battus avec de l’eau, du bouillon ou du lait, et cuits à la vapeur durant 10 minutes. À l’issue de cette préparation, vous aurez une texture tremblante à avaler chaude ou froide.

La cuisson avec de la matière grasse

calories oeuf au plat

Les meilleures façons de cuire un œuf incitent à utiliser de la matière grasse. Entre autres,

  • L’œuf sauté est réalisé à feu soutenu sur une plancha ou dans une poêle antiadhésive.

  • Au plat ou au miroir, l’œuf est cuit sur une plaque huilée préalablement chauffée. Il faut conserver le jaune liquide et apparent.

  • L’œuf tourné n’est autre qu’un œuf sur le plat retourné à mi-cuisson pour ne plus voir le jaune liquide.

  • L’œuf frit est un œuf poché dans de l’huile.

  • L’omelette est la plus simple et la plus rapide à préparer. Vous n’avez qu’à battre l’œuf, l’assaisonner et le verser dans une poêle huilée.

Le nombre de calories dans un œuf suivant le type de cuisson

La taille d’un œuf peut varier de 50 g à 75 g. Un œuf de poule classique compte environ 87 calories, ce qui équivaut à une demi-portion de viande ou de poisson. Mais cette teneur change en fonction de son calibre et le mode de préparation choisi. Ainsi, par tranche de 100 g,

  • Les calories dans un œuf entier équivalent à 145.

  • Pour un œuf dur, les calories équivalent à 134.

  • Les calories dans œuf au plat sont égales à 91.

  • Si vous consommez du blanc d’œuf cru, les calories sont à 52.

  • Les calories dans un jaune d’œuf cru atteignent 322.

  • Ceux d’un œuf brouillé équivalent à 166.

  • Pour un œuf à la coque, comptez 146 calories.

  • Les calories dans un œuf bouilli sont égales à 125.

  • Lorsque vous consommez l’œuf en omelette, vous pouvez ingérer jusqu’à 154 calories.

  • Les calories dans un œuf poché sont égales à 143.

  • Et celles d’une mayonnaise peuvent atteindre les 680.

La connaissance de ces valeurs vous permet de quantifier l’énergie apportée en consommant ce type d’aliment.

A la question combien de calories dans un oeuf ? Vous savez à présent qu’il n’y a pas qu’une réponse 🙂 . 

 

Sur le même thème :

alimentation des poules

Alimentation des poules : mais que mangent les poules ?

entretenir un poulaillerComment entretenir et nettoyer un poulailler ?

construire un poulailler maison

Construire un poulailler maison : mode d’emploi

durée de vie d'une poule

Durée de vie d’une poule : quelle est l’espérance de vie d’une poule ?

huile de cade poule

Huile de cade pour poules : quand et comment l’utiliser ?

poux rouges

Les poux rouges : la maladie des poules

nom de poules

Nom de poule : 100 idées de nom de poule

ponte des poules

Ponte des poules : tout ce que vous devez savoir

prédateur poule

Prédateurs des poules : comment les arrêter ?

avoir des poules contraintes

7 inconvénients d’avoir des poules chez soi (et 7 solutions)